top of page

Pourquoi j'ai choisi le métier d'agriculteur

On me demande souvent si je viens d’une famille agricole. La réponse courte : non.


La réponse un peu plus longue, c’est que j’ai toujours aimé travailler dehors, être un peu sale, mais par-dessus tout, ce qui a été ancré en moi depuis que je suis toute jeune, c’est l’esprit familial entourant la ferme.


J’ai grandi à Québec dans une famille remplie d’amour avec deux sœurs, un père analyste informatique et une mère avocate.


Mon oncle, ma tante et mes cousins opéraient une ferme maraîchère diversifiée à l’Ile d’Orléans. Je me rappelle encore quand on embarquait la petite famille dans l’auto pour s’en aller « à l’île ». Les corvées de poireau, les tours de 4 roues, escalader le foin dans la grange, et le gout des carottes avec encore un peu de terre dessus. L’hiver on jouait à police-voleur, on patinait sur l’étang et on faisait des tours de calèche.


Pas besoin de te dire que j’en garde des souvenirs très précieux.




Aujourd'hui j'ai envie d'offrir ça à ma fille, mes neveux et mes nièces.


J’ai toujours aimé avoir les mains dans la terre.


Ça aura pris plusieurs années à réaliser que ça serait la seule façon pour moi de réellement m’épanouir dans ma vie, mais comme on dit : vaut mieux tard que jamais!


Les Pâturages de Lac Brome sont nés en 2021, dans l’esprit d’offrir une alternative à ceux qui ont peut-être arrêté de manger de la viande pour des raisons écologiques ou de bien-être animal, et qui maintenant souhaiteraient nourrir leur famille d’aliments réellement nutritifs.


Pour moi, c’est une façon de me connecter à ce qui est vraiment important pour moi : la famille, la santé, l’environnement et ma communauté.

111 vues0 commentaire
bottom of page